Glassgram » Bien-être et Spiritualité » Tout savoir sur le kyste articulaire rachidien

Tout savoir sur le kyste articulaire rachidien

Le kyste articulaire rachidien est une maladie qui se manifeste chez plusieurs personnes. Comme tout autre maladie, des traitements existent et sont très efficaces pour guérir du mal. Cependant, il est important de bien se renseigner sur les symptômes et les moyens de prévention afin de limiter son apparition. 

Qu’est-ce qu’un kyste articulaire rachidien ?

On parle de kyste articulaire rachidien lorsque des cavités sont formées dans un tissu qui est préalablement entouré d’une membrane ou d’une paroi. En réalité, le kyste para articulaire est composé d’une ou de plusieurs chambres contenant soit le liquide tissulaire, le liquide rachidien ou du sang. Les causes de cette maladie varient d’un individu à un autre et sont généralement inoffensives. Cependant, en fonction de la cause, de la taille, de l’emplacement ou même de l’organe, l’individu peut ressentir des douleurs radiculaires

De même, il peut s’agit d’un kyste inné ou acquis selon les cas. Le kyste inné se forme lorsqu’il y a des anomalies au niveau du développement des tissus embryonnaires. Le kyste acquis quant à lui, se forme lorsque vous souffrez d’une maladie inflammatoire et dégénérative au niveau de la colonne vertébrale. 

Par ailleurs, il existe deux types de kyste articulaire. Les kystes de Tairov et les kystes de Synoviaux. Pour les diagnostiquer, vous devez réaliser des IRM (Imageries par Résonance Magnétique). Cependant, selon des études, seulement 1 % des kystes de Synoviaux sont détectables chez les individus. En plus, ces kystes articulaires sont fréquents chez les personnes âgées de 58 à 67 ans.

douleurs radiculaires

  

Symptômes du kyste articulaire rachidien

Les symptômes du kyste articulaire sont semblables aux symptômes d’une hernie discale. Les personnes souffrant de cette maladie ressentent des douleurs nerveuses irradiantes, tenaillantes et persistantes au niveau de la jambe. Ces douleurs radiculaires peuvent être ressenties lorsque vous êtes au repos ou pendant un mouvement. Il faut préciser aussi que ces symptômes peuvent entrainer la paralysie musculaire ou l’engloutissement.

Traitement du kyste articulaire rachidien

Avant d’envisager un traitement, le patient doit au préalable prendre un rendez-vous avec un médecin afin de faire un diagnostic. Le diagnostic est fait à l’aide des méthodes instrumentales comme la radiographie. Cette dernière est la plus appropriée pour localiser le kyste. 

Après le diagnostic, le patient doit choisir le type de traitement qui lui convient. En effet, il décidera s’il faut juste soulager les douleurs ou traiter la maladie. Pour soulager le kyste, le médecin adoptera plusieurs solutions. Tout d’abord, il peut prescrire des analgésiques ou recommander la physiothérapie au patient. Il peut également faire des injections ciblées qui vont soulager les douleurs du patient. Toutefois, il est important de savoir que cette méthode n’élimine pas la maladie, car le kyste vidé est de nouveau rempli de liquide. 

Pour traiter de façon définitive le kyste, vous devez subir une décompression microchirurgicale. La microchirurgie permet de faire une incision de 3 cm au niveau du dos. Cette incision se fait à l’aide d’un microscope opératoire. 

En somme, le kyste articulaire est une maladie qui peut être innée comme acquise. Elle se manifeste par des douleurs articulaires au niveau du dos ou de la jambe. La décompression microchirurgicale est l’un des traitements recommandés pour venir à bout de ce mal.