Glassgram » Bien-être et Spiritualité » Comment assister une personne en situation de handicap moteur ?

Comment assister une personne en situation de handicap moteur ?

Une personne en situation de handicap moteur est celle qui a un handicap physique qui limite la plupart de ses activités quotidiennes. Généralement incomprises, ces personnes subissent souvent des préjudices sociaux de fait de leur déficience qui les empêche d’accomplir correctement certains rôles. Il est possible d’aider une personne vivant cette situation de plusieurs manières. 

Faire une garde de nuit

Les personnes en situation de handicap ont besoin d’assistance pour leurs activités quotidiennes. Elles sont également vulnérables et ont parfois besoin de soins. D’où l’émergence de services d’aide à domicile dont la mission est de leur venir en aide. Une manière de les aider est de monter une garde de nuit pour une personne ayant un handicap moteur afin de lui prodiguer les soins élémentaires dont elle a besoin au moment opportun. Elles ont besoin de prendre des médicaments à des heures précises de la nuit. Dans certains cas, il peut arriver que la personne ait besoin d’aide pour ses besoins physiologiques (toilette, lecture avant de dormir, border le lit, etc.) ou bien doivent suivre des soins tôt le matin. Il est important d’avoir un service d’aide à domicile.

situation de handicap

Apprendre la bonne terminologie

Avant toute chose, il est important d’apprendre la bonne terminologie lorsque l’on veut venir en aide à une personne handicapée. En effet, certains termes peuvent être offensants et être mal perçus. C’est le cas par exemple des termes comme estropié ou handicapé qu’il faut remplacer par personne en situation de handicap. Lorsque l’on parle avec une personne en situation de handicap, c’est sa personnalité qui doit être perçue avant sa condition. Les expressions telles que « déficient mental » ou « retardés » sont insultants.  Vous devez par conséquent apprendre à trouver des termes plus corrects si vous souhaitez aider une personne ayant un handicap moteur. Connaitre les bonnes terminologies facilite la communication et met le sujet en confiance.

Communiquez directement avec la personne

Les personnes en situation de handicap bénéficient souvent d’accompagnement des personnes spécialisées. Il est indispensable lorsque vous vous adressez à elles, de leur parler directement sans passer par l’accompagnant. Il est important de les regarder droit dans les yeux même si elles ont tendance à regarder du côté de leur assistant. S’il s’agit d’une personne en fauteuil roulant, pensez aussi à vous asseoir également pour la mettre plus en confiance. Il est aussi recommandé de lui poser la question avant de lui venir en aide. En effet, si vous ne connaissez pas les besoins spécifiques de l’intéressé, il est possible que vous fassiez plus de mal en voulant bien faire. Dans tous les cas, il est déconseillé de se pencher sur la personne en lui parlant. Cela le fera sentir rabaissé. 

Accompagner la personne

Assister une personne avec un handicap moteur ne consiste pas à la suppléer en toute chose. L’accompagnement consiste à se joindre à elle et lui venir en aide uniquement en cas de besoin. Cela signifie que vous comprenez sa pathologie et connaissez ses besoins. Vous devez également être en mesure de vous adapter afin de savoir à quel moment intervenir. Dans tous les cas, il faut toujours être patient et rester à son écoute.