Glassgram » Cuisine » Comment reconnaître un vin blanc moelleux ?

Comment reconnaître un vin blanc moelleux ?

Le vin blanc moelleux se distingue des autres principalement par sa forte teneur en sucres résiduels. Il s’agit des sucres apportés par les baies de raisin n’ayant pas subi de fermentation. Il est aussi particulièrement doux et comprend plusieurs variétés de vin : vins blancs demi-secs, vins blancs secs et vins blancs liquoreux.

Reconnaître le vin blanc moelleux par son taux de sucre

Les œnologues séparent le vin blanc en deux branches : le vin blanc sec et le vin blanc moelleux. La différence entre ces deux vins se situe au niveau du taux de sucre que contient le breuvage. Le vin est dit moelleux, lorsqu’il est rond avec un taux de sucre situé entre 20 et 45 grammes par litre. C’est le cas de ceux disponibles sur HCNV qui est spécialisé dans la vente du vin en ligne. De même, le vin est sec si son taux de sucre est inférieur à 20 grammes et lorsqu’il est au-dessus de 45 grammes, il est dit liquoreux.

Cette différenciation peut paraître anodine, mais relève du choix stratégique effectué pendant la vinification. La plupart des vins blancs moelleux proviennent de la chaptalisation du vin sec. Pour réaliser ce vin, les viticulteurs ajoutent du sucre pendant la vinification. Ils coupent ensuite le processus de fermentation avec du soufre lorsque l’alcool atteint les 12,5%.

C’est grâce à cette technique que l’on retrouve une grande quantité de sucre résiduel dans le vin blanc moelleux. 

Reconnaître le vin blanc moelleux à travers l’emballage

Si vous achetez le vin en ligne, il vous sera impossible de connaître sa saveur et de déterminer s’il s’agit du vin blanc moelleux ou pas. Par contre, les indications sur la bouteille peuvent vous être utiles pour savoir s’il s’agit effectivement d’un vin doux. Il s’agit des informations sur les cépages, des indications de récolte, de la couleur du vin et de l’appellation d’origine.

Les cépages

En œnologie, certains cépages sont réputés être à l’origine du fort taux de sucre dans le vin. Le cépage indique le type de raisin ou le type de plant qui est entré dans la préparation du vin. 

Les indications de récolte 

Certaines informations sur la bouteille peuvent indiquer le taux de sucre contenu dans le vin. Il s’agit notamment des mentions vendanges tardives ou sélection de grains nobles qui peuvent être à l’origine de cette sucrosité. Les vendanges tardives consistent à récolter les raisins tardivement lorsqu’ils sont en surmaturité. La sélection de grains nobles revient à récolter du raisin botrytisé (nom donné à la maladie provoquée par un champignon : le Botrytis Cinerara) par tri successif. La mention vendanges tardives est fortement encadrée et est utilisée dans peu de régions. 

Les vendanges tardives sont faites également en tenant compte d’un cahier de charges strict et rigoureux qui demande un très faible choix de cépages. En effet, seulement 4 cépages sont autorisés. Les vendanges sont manuelles et les producteurs sont tenus d’indiquer le millésime du vin.

La couleur du vin

La couleur du vin est une indication précieuse qui permet de savoir si un vin est moelleux. En l’occurrence, si la bouteille est transparente, vous pouvez facilement observer la couleur du vin et faire votre appréciation. Si le breuvage a une couleur intense, dorée, ou d’un jaune attrayant, la probabilité est forte que vous soyez en présence d’un vin doux

L’appellation d’origine contrôlée 

Certaines appellations sont reconnues pour ne produire que du vin blanc moelleux. Aussi, si vous voyez l’une de ces appellations sur l’emballage, vous pouvez être sûr que c’est du vin doux. Ces appellations sont peu nombreuses en France et font également l’objet d’une réglementation stricte et rigoureuse.